Fruit d'une observation partagée

youtube
banniere-actualites

Actualités

 

 

À la croisée de la santé et du social

Dispositif d’observation partenarial, la Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France met en œuvre des travaux dans les domaines croisés de la santé et de la cohésion sociale. Instance de veille, elle permet :
- d'améliorer la connaissance de l'évolution sociale et de l’état de santé des populations de la région,
- de mener des études thématiques selon les besoins dans les champs sanitaire, social, médico-social et de l’addictologie,
- de connaître l'évolution des institutions et des acteurs de la santé et de la cohésion sociale.

André Bouvet, directeur régional de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS), se félicite de cette initiative innovante centrée sur les personnes : « les données autour de leur santé et de leur situation sociale font l’originalité et la richesse de ses travaux ».

Monique Ryo, vice-présidente de la Région en charge de la santé souligne « le fruit de l’histoire de nos deux ex-régions, Picardie et Nord-Pas de Calais, un héritage ». À son niveau, la Région « mobilise la plateforme pour contribuer à l’identification des problématiques de santé sur les territoires ».

Selon Gwen Marqué, directeur adjoint à la direction de la stratégie et des territoires de l’ARS « la plateforme est un outil essentiel pour objectiver la situation dans les territoires et son évolution, des territoires qui dialoguent avec ceux de nos partenaires, pour que nos politiques puissent converger. ».

 

Des indicateurs au service des politiques publiques régionales

Tout l’intérêt de cette plateforme est de développer des outils de connaissance quantitatifs et qualitatifs afin d’orienter les politiques, mais aussi de les suivre et les évaluer. Elle permet ainsi l'émergence d'outils d’information partagés et non exclusifs comme :

- une base territoriale des indicateurs, consultable via internet, avec un accès restreint aux partenaires financeurs et membres contributeurs de données de la plateforme,
- la mise en ligne des publications réalisées par la plateforme,
- la réalisation d’une journée régionale d’étude et de partage d’information,
- la rédaction d’une lettre d’information électronique trimestrielle,
- l’organisation et l’animation d’un club régional de l’observation associant plus largement les observatoires et autres dispositifs et démarches d’observation de la région Hauts-de-France afin d’assurer des synergies et dynamiques intégrées dans les différentes actions et projets entrepris par la Plateforme.

Dans un souci permanent de mieux décrire la situation sanitaire et sociale de la région, des groupes de travail thématiques seront installés à partir de l’automne pour élaborer de nouveaux indicateurs et des indicateurs synthétiques.

Un site internet ouvert : http://pf2s.fr/

La « Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France » résulte de l’union des plateformes des deux anciennes régions : la Plateforme sanitaire et sociale de Picardie, et l’Observation sociale 59/62. Fondée par les principaux pourvoyeurs de données, la plateforme a vocation à s’ouvrir à tous types d’acteurs, notamment aux utilisateurs de données, dont les médias. Un espace open data permet à tous le monde de suivre en temps réel l’évolution de l’état de santé de la population des Hauts-de-France, en comparaison avec les autres régions et le niveau national. À partir d’une interface simple, les indicateurs essentiels sont disponibles sous forme de tableaux et de cartes, et exportables sous différents formats informatiques.

Un film de présentation de la plateforme est aussi disponible ici :

 

Video pf2s

 

 

 

 

 

Les partenaires

- Préfet de la région
- Agence régionale de santé (ARS)
- Région Hauts-de-France
- Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS)
- Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal)
- Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte)
- Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)
- Conseil départemental de l'Aisne
- Conseil départemental du Nord
- Conseil départemental de l'Oise
- Conseil départemental du Pas-de-Calais
- Conseil départemental de la Somme
- Caisses d’allocations familiales (Caf) Hauts-de-France
- Mutualité sociale agricole (MSA) du Nord – Pas-de-Calais
- Mutualité sociale agricole (MSA) de la Picardie
- Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) Nord-Picardie
- Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) Hauts-de-France
- Conférence régionale de santé et de l’autonomie (CRSA) Hauts-de-France

Les animateurs

- Observatoire régional de la santé et du social (OR2S)
- Université catholique de Lille (Anthropo-Lab)

 

 Signature Monique Rio RégionJPG Signature Gwen Marqué ARSJPG  Signature André Bouvet DRJSCSJPG 

Signature Monique Ryo

Région                          

 

 Signature Gwen Marqué

ARS                         

 

Signature André Bouvet

DRJSCS

 

 

 Signature Elisabeth Lewandowsi OR2S   Signature Nicolas Vaillant université catholique Lille 

 Signature Elisabeth Lewandowski

OR2S                         

                        

 

Signature Nicolas Vaillant

université catholique de Lille

 

 

                       

 Signature Alain Bouillot MSA 59JPG  Signature Philippe Devarieux MSA PicardieJPG  Signature Jean Pierre Canarelli

Signature Alain Bouillot, 

MSA 59/62                        

 

Signature Philippe Devarieux, 

MSA Picardie    

 

Signature Jean-Pierre Canarelli

CRSA

   

            e

                         

    , 

  

En savoir+

Film de présentation de la Plateforme

Les partenaires de la Plateforme

La Charte de partenariat

gedidot

picardie

EN BREF

  • Éthique et données : journée annuelle de la Plateforme 6 décembre 2018, Douai

    L’utilisation des données personnelles constitue l’une des préoccupations majeure des entreprises et des particuliers.
    Le traitement rapide de données massives (big data), le partage des données à grande échelle, allant de l’open data à l’open science posent nécessairement la question de l’éthique : loyauté des pratiques, sécurisation et protection des données, respect des lois et de la vie privée.

    Le règlement général de protection des données (RGPD) s’attache à réglementer le recueil, le traitement et la diffusion des données. Il organise un pouvoir de contrôle accru des citoyens sur leurs données personnelles.

     

     

    Contient-il pour autant une réelle dimension éthique, si ce n’est déontologique ? Comment respecter ou faire respecter les droits des personnes ?

    Pour vous inscrire, cliquez ici

     

    Les données de santé et sociales interrogent l’intimité des personnes, et parmi elles les plus fragiles qu’il faut protéger. La commission éthique et déontologie du Haut Conseil du travail social a d’ailleurs élaboré dès 2017 des recommandations relatives aux informations à caractère personnel concernant les personnes accompagnées. Par ailleurs, la statistique épidémiologique ou sociale revendique l’utilité de connaître pour agir.

    Comment articuler ces deux dimensions ? Comment éviter l’écueil de la tentation de passer de la connaissance épidémiologique à la géolocalisation la plus fine possible des personnes ? De quelles informations auraient en finalité besoin les acteurs de terrain ?

    En matinée, deux tables rondes répondront à ces questions, en après-midi, des présentations d'études montreront les difficutés et réponses apportées sur le terrain.
    Une expérimentation organisée par l'Anthropo-Lab (université catholique de Lille) émaillera la jounée.

    Table ronde 1
    Quelles garanties pour le respect des droits des personnes ?
    Cnil, Drees, Haut conseil du travail social, Défenseur des droits...

    Table ronde 2

    Toute donnée est-elle utile et n’importe quelle donnée doit-elle être recueillie, traitée et diffusée ?
    Chaire éthique université catholique de Lille, Carsat Nord-Picardie, OR2S, Insee
    Après-midi

    Présentation d’études : comment ont-elles respecté les droits des personnes avant le RGPD ? Comment les poursuivre depuis le RGPD ?

     

    Pour vous inscrire, cliquez ici

     
  • La plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France est lancée

     

    L’État, l’Agence régionale de santé (ARS) et la Région Hauts-de-France ont lancé la Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France ce 19 juin. Ce dispositif recense des indicateurs fiables et à jour sur la santé et la situation sociale, dans la région et à l’échelle infra-régionale. Son objectif : mieux éclairer les prises de décision dans l’élaboration des politiques publiques.

     

     
  • Lettre d'information de la plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France – n°1, juin 2018

    OR2S   |  Hauts-de-France   |  juin 2018   |  12 pages   |  Pdf   |  4,52 Mo

    Cette lettre d'information de la Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France contient plusieurs parties : En région (Une réponse pour tous, Mon métier demain à égalité, Cohésion sociale et lutte contre la pauvreté, SIILAB : retour sur l'évènement ministériel SIILAB du 20 novembre et la #SemaineIP), Focus (L'observation sanitaire et sociale, L'organisation de la Plateforme sanitaire et sociale, Les deux anciennes plateformes, L'open data au cœur du dispositif, Les outils de la Plateforme), Lus pour vous (État de santé OCDE 2017, La pauvreté en France, Les ados et les images violentes), À lire (La santé publique d'hier à aujourd'hui), National (Service sanitaire étudiant, Stratégie nationale de santé), Europe (État de santé en Europe. 28 profils nationaux), Agenda

     

NOUS CONTACTER

Nous contactez

(*)
Entrée non valide

(*)
Entrée non valide